Pourquoi dit-on… mon cœur bat la chamade ?

battre-chamadeAutrefois, par temps de guerre, on utilisait un tambour pour entrer en relation avec l’ennemi : on battait la chamade avec ce tambour, ou parfois on sonnait la chamade à la trompette.

Ainsi, on signalait à l’adversaire qu’on souhaitait une trêve, qu’on voulait discuter. Comme le son du tambour était parfois couvert par le bruit des combats, un drapeau blanc était également agité.

On imagine la peur des soldats qui étaient envoyés négocier avec l’ennemi, leur cœur battant fort et vite dans leur poitrine, car ils risquaient bien souvent la mort. Aujourd’hui on utilise cette expression « le cœur bat la chamade », pour dire que notre cœur s’accélère, sous l’effet d’une vive émotion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *